Mairie de Paris
reinventer.paris Les dessous de Paris

Ateliers des Beaux-Arts (3e)

Réserver une visite

Merci de compléter le formulaire ci-dessous pour réserver une visite pour : Ateliers des Beaux-Arts (3e)

Il est demandé aux équipes de limiter leur participation à 4 personnes maximum par visite.

Les candidats doivent s'engager à ne pas venir en nombre supérieur à celui qu'ils indiquent en s'inscrivant.

L'inscription à une visite doit se faire au plus tard avant 18 heures la veille de la visite concernée.

Transfert en cours

* Champs obligatoires

Situé 48 rue de Sévigné (3ème arrondissement), au cœur du Marais, l'Ateliers des Beaux Arts propriété de la Ville de Paris, est un hôtel particulier du XVIIème. Il développe près de 1 200 m² de plancher dont 200 de caves voutées.
Partager


Visiter
Poser une question

Vous avez une question, vous souhaitez une précisions sur ce site, le formulaire ci-dessous est à votre disposition.
Une réponse vous sera adressée par mail.

Localisation

Localisation

48 rue de Sévigné

75003 Paris

Propriétaire

Ville de Paris

Typologie

Bâtiment

Idées et contributions
Cet espace vous offre la possibilité de donner votre avis, d’apporter votre contribution sur la transformation de ce lieu proposé à l’appel à projets urbains innovants, en remplissant, le formulaire ci-joint.

laura lardy29/06/2017 12:55

Bonjour, je suis Laura Lardy, juriste et présidente de l'association de lutte contre le viol.
Je travaille égamement auprès d'association LGBTI et anti raciste.

Je pense qu'il serait formidable d'avoir un local qui héberge à la fois des associations de lutte contre les violences faites aux minorités et des avocat.e.s spécialisé.e.s dans leur défense (discrimination au travail, violence conjugale, viol...)

Je travail sur ce projet depuis plusieurs mois et ce serait fantastique que la ville de paris me permette de le réaliser.

Cordialement, L.L

Olivier Gondouin28/06/2017 12:18

L'usage actuel en ateliers des beaux-arts m'a procuré beaucoup de bonheur pendant plusieurs années, et je n'en suis pas le seul, de nombreux artistes y ont apprit leur métier ou y on progressé dans ce domaine. Les bâtiments sont très agréables pour les besoin de ces pratiques (hauteur sous plafond, agencement des pièces, etc...), ils ont maintenant une longue histoire dans ce domaine. Il serait dommage d'en changer l'activité. Les portes ouvertes tous les ans, montre la diversité des travaux des élèves et leur qualités. Placé presque en face du musée Carnavalet, et proche des Musées Picasso, Cognac-Jay et de la maison de la photographie, c'est une opportunité pour ses élèves de pouvoir ce rendre dans ces musées proches pour s'inspirer avant les cours.

Juliette Nadel28/06/2017 11:00

Bonjour,
Pour l'avoir fréquenté, cet espace est déjà un espace dédié à des cours artistiques de grande qualité, accessibles à tous puisque dispensés par les ateliers des beaux-arts de la ville de Paris (il suffit de s'y inscrire).
Il y règne déjà une ambiance conviviale et humainement riche, avec des professeurs sympas et passionnés, et des élèves heureux d'évoluer dans un tel environnement, tout ceci dans un cadre public.
Pourquoi vouloir alors déloger tout ce petit monde et par la même démanteler ces ateliers et toute la vie sociale qui s'y joue pour proposer quelque chose de sensiblement similaire (et éventuellemment privé...)?
Ce lieu, très certainement classé monument historique et donc pas "transformable" au sens de l'innovation architecturale, doit rester un lieu de vie et d'apprentissage ouvert à tous, et cela tombe bien car il y règne déjà un formidable terreau humain.... à cultiver!

Grégoire Le Coz30/05/2017 13:49

Un espaces dédié à des cours de, croquis, de modèle vivant, d'architecture, de peinture, de photo, pour conserver l'histoire de ce lieu.
Des Ateliers d'artistes peuvent aussi être crées et ainsi proposer des résidence aux artistes.

Jean-Luc Desjardins26/05/2017 21:12

C'est sûr qu'il faudrait en faire un lieu de rencontre, de "causerie", quelque chose d'intime et de doux, un peu hors du temps ...

Camille Delétang25/05/2017 19:19

Bonjour,

la sortie des écoles d'art étant très difficiles, pourquoi ne pas proposer aux jeunes artistes d'exposer leur travail, pour aider aux rencontres de divers publics et professionnels ?

Marc LELIEVRE24/05/2017 11:47

Bonjour
je suis agent de la ville éducateur et danseur de tango
j'imaginerai bien une Milonga (Bal de Tango argentin ) permanente dans un lieu avec des parquets.
Il faut que le lieu ne dérange pas les voisins et qu'il soit accessible jusque tard dans la nuit ?
(les danseurs de tango sont des couche-tard )
Marc Lelievre

Proposer une idée

Nous vous invitons à poster votre contribution en remplissant le formulaire ci-dessous. Maintenant, c’est à vous.

#reinventerparis